jeudi 23 février 2012

Les correspondances astrales...






Les correspondances astrales des plantes médicinales avec les planètes et les signes zodiacaux dans l'art spagyrique et la médecine hermétique 

Source: vieux livres de la médecine hermétique des plantes l'extraction de la quintessences par art spagyrique 1912

Ceci est à titre d'information, ne rien avaler! 

Première partie:

Les simples possèdent tous des influences du Soleil, de la Lune et des planètes. 
Mais l'influences des astres sur les plantes n'est jamais isolée, car leurs influx agissent de concert et d'une façon permanente, seulement la nature et la puissance de leurs radiations varient selon leurs divers aspects et positions. De cela, on peut en déduire que la nature particulière d'une plante est rarement analogue à celle d'une seule planète et qu'elle participe de la nature de toutes les planètes réunies, mais en diverses proportions. 

Il y a plusieurs modes de correspondance, certains s'établissent sur des analogies de caractères et de constitution, telles que la forme, l'aspect, la croissance, la substance, la couleur, l'odeur, la saveur, etc. Une signature, en somme. D'autres se fondent sur l'analogie qui existe entre l'esprit et l'âme de la plante et la nature intime de la planète. Le premier mode tient à la nature des astres et le second à leurs actions sur le corps humain. 
Cette classification est divisée en autant de groupes qu'il y a de planètes. Soleil et Lune y compris. Les signes planétaires et zodiacaux ajoutés aux noms des plantes représentant les influences de nature secondaire par lesquelles on peut distinguer la nature particulière à chaque plante appartenant à un groupe planétaire. Les quintessences de ces plantes doivent être ordonnées et administrées après examen comparé et approfondi du malade d'abord et son thème natal ensuite. Quand le médecin aura acquis la connaissance de la nature intime du mal, il consultera les correspondances analogiques des planètes avec les fonctions organiques du corps humain et ainsi il pourra déterminer la nature planétaire de la maladie pour pouvoir choisir une plante de même nature astrale. La quintessence de cette plante administrée détruira le mal par son semblable, selon l'axiome "Similia-Similibus-Curantur" (Combattre le mal par son semblable).


Plantes dominées par le Soleil 

Angélique vénus lion cancer
Arnica mars saturne lion bélier verseau
Camomille mercure vénus lion gémeaux taureau cancer 
Chélidoine mars saturne lion bélier cancer
Cannelle vénus jupiter cancer vierge balance 
Euphraise lune mars lion cancer scorpion 
Hysope Jupiter bélier balance sagittaire
Menthe poivrée mars vénus vierge balance scorpion
Mourron rouge mercure vierge
Muscade mars jupiter gémeaux sagittaire lion 
Renouée jupiter gémeaux sagittaire 
Romarin jupiter gémeaux balance poisson
Sauge mars jupiter bélier vierge sagittaire
Spigélia mercure lion bélier gémeaux 
Thym mercure gémeaux cancer vierge 
Véronique mars mercure bélier lion vierge


Plantes dominées par la Lune

Actéa rocémosa mercure scorpion capricorne 
Anacardium orientalis mars cancer bélier
Ciguë d'eau vénus capricorne poisson
Cistus canadensis vénus saturne taureau capricorne
Concombre poisson cancer
Coloquinte mars vénus scorpion balance
Cactus vénus mars scorpion balance cancer
Coquelicot mercure taureau gémeaux
Cresson jupiter taureau cancer vierge
Croton tiglium mars capricorne scorpion
Dulcamara saturne vénus capricorne taureau scorpion
Equisetum saturne capricorne poisson 
Grande ciguë saturne cancer scorpion verseau
Ipéca soleil taureau cancer
Iris mars poisson bélier 
Jalap cancer vierge scorpion 
Persil mars poisson bélier
Petite ciguë faux persil mercure poisson vierge
Ratanhia vénus poisson scorpion taureau 
Rhubarbe saturne cancer capricorne
Rumex crispus vénus taureau verseau gémeaux
Rhus toxicodendron saturne soleil bélier capricorne sagittaire


Plantes dominées par Saturne

Aconit napel mars soleil mercure lion bélier vierge verseau 
Assa foetida vénus mars capricorne balance vierge 
Belladone mercure balance vierge cancer capricorne
Chanvre indien vénus mercure taureau gémeaux verseau
Ellébore noir mercure lune balance capricorne scorpion
Renoncule mercure soleil lion verseau vierge
Salsepareille vénus saturne taureau gémeaux verseau
Saponaire vénus balance capricorne 


Plantes dominées par Jupiter

Aigremoine mercure taureau vierge
Bourrache vénus bélier lion sagittaire 
Bouleau mercure vierge scorpion balance 
Cèdre soleil saturne lion verseau gémeaux 
Centaurée soleil lion scorpion balance 
Cerfeuil mercure gémeaux taureau sagittaire
Endive lune taureau cancer poisson
Eucalyptus gémeaux lion sagittaire
Jusquiame saturne cancer verseau sagittaire
Laurier soleil bélier lion 
Mélisse soleil lion cancer vierge
Sabline vénus mercure sagittaire vierge balance 
Scille maritime poisson lune cancer 
Tilleul lune gémeau taureau 
Trillium pendulum vénus gémeau taureau poisson 


Plantes dominées par Mars

Ail vénus bélier balance 
Aloes vénus saturne capricorne scorpion balance
Absinthe soleil bélier lion
Armoise soleil vierge balance scorpion 
Bryone mercure bélier gémeaux cancer lion 
Clématite lune bélier cancer
Colchique saturne scorpion capricorne
Chardon bénit jupiter taureau gémeaux vierge 
Digitale mercure lune bélier lion cancer
Eupatoire perfoliatum lune capricorne taureau 
Eupatoire purpureum saturne capricorne verseau 
Euphorbe lune saturne capricorne scorpion 
Gentiane cancer lion vierge 
Hamamélis jupiter bélier scorpion sagittaire 
Houblon mercure cancer vierge scorpion 
Leptandra virginica lune scorpion vierge lion
Noix vomique vénus scorpion vierge lion
Quinquina saturne taureau scorpion sagittaire 
Seigle ergoté vénus mercure vierge balance scorpion 
Staphysagria vénus balance scorpion taureau 


Plantes dominées par Vénus

Agnus cactus saturne scorpion taureau vierge
Benjoin (fleurs) gémeaux taureau sagittaire
Berbéris mars taureau scorpion 
Cyclamen soleil taureau lion 
Guimauve taureau gémeaux cancer
Hélonias dioica mars capricorne verseau bélier
Jasmin soleil bélier vierge
Pivoine soleil lune cancer balance 
Plantain mercure mars taureau gémeaux scorpion 
Phytolacca mercure mars bélier vierge 
Pulsatilla mercure mars bélier cancer gémeaux scorpion 
Podophyllum mars lune balance scorpion capricorne 
Rhododendron saturne balance capricorne taureau 
Senecio aureus mercure gémeaux taureau 
Séné balance poisson 
Scrofulaire taureau cancer 
Verveine mercure gémeaux vierge 


Plantes dominées par Mercure

Agaric lune mars vierge taureau bélier
Anis étoilétaureau cancer scorpion 
Aurone vénus vierge balance 
Avoine vénus cancer 
Badiane soleil vierge
Bardane vénus mercure balance scorpion 
Capillaire mars bélier cancer
Café vénus vierge bélier
Drosera lune mars gémeaux cancer
Ellébore blanc lune mars bélier taureau cancer 
Fève de Calabar lune mars vierge scorpion 
Fenouil capricorne taureau sagittaire
Gelsénium saturne gémeaux vierge balance 
Ignatia saturne mars gémeaux bélier vierge scorpion 
Lycopode lune soleil bélier poisson cancer scorpion 
Liseron vénus gémeaux verseau 
Marjolaine sauvage soleil sagittaire 
Mercuriale gémeaux vierge verseau
Millepertuis soleil lune cancer capricorne vierge 
Muguet vénus gémeaux sagittaire 
Pariétaire saturne verseau 
Primevère vénus bélier 
Pulmonaire taureau cancer sagittaire 
Rue vénus saturne verseau vierge balance 
Sanguinaire vénus soleil verseau poisson 
Sambucus lune gémeaux cancer sagittaire 
Sarriette soleil vénus poisson scorpion 
Scabieuse vénus 
Trèfle vénus poisson 
Thé vert taureau gémeaux sagittaire vierge 
Valériane gémeaux bélier verseau 

~ A quelle époque de l'année cueillir les plantes médicinales ~ 

Toutes les années ne sont pas favorables à la récolte des végétaux, les meilleures sont celles où il a plu modérément. Les années de sécheresse sont bonne aux plantes de nature chaude, aromatiques, leurs principes essentiels ont moins de vertu dans les années pluvieuses qui sont les moins favorables au développement des plantes et à leur conservation.

Les plantes vivaces se fortifient de l'Esprit universel aux équinoxes de printemps et d'automne de sorte que ces plantes sont bonnes à cueillir dès les premiers jours d'avril, tandis que leurs racines sont, début octobre, toutes saturées des principes essentiels qui constituent leur vertu. 

Les plantes annuelles ne se conservent pas par leurs racines et elles ont des vertus différentes, selon l'époque de leur croissance à laquelle on les cueille. Aux premiers temps de leur croissance, elles ne contiennent qu'un peu de sel alcali terreux et un peu de nitre, mais a mesure que leur croissance progresse, la quantité de ces sels augmente de plus en plus. La plupart des crucifères et des aromatiques annuelles sont soumis aux même lois.

Presque tous les auteurs s'accordent à dire qu'il faut cueillir les plantes au moment où les boutons commencent à s'ouvrir, avant que la fleur ne soit ouverte ou épanouie, autrement dit entre fleur et semences, ceci doit être surtout pour les genres thym, serpolet, pouliot, origan etc. Toutefois la règle qui ordonne d'arracher les plantes entre fleurs et semences n'est pas absolue. Certaines plantes aqueuses comme la laitue, la romaine, etc., les plantes adoucissantes et lénitives comme la mauve, la guimauve, etc., ne sont en possession de leurs principes dulcifiants et salutaires qu'au temps de leur jeunesse et avant la pousse de leur tiges. Il en est de même pour la chicorée, des espèces de choux, du plantain et diverses espèces de lapathum car leurs feuilles deviennent ligneuses à mesures que leurs tiges s'élèvent. 

Les plantes dont les vertus se situent dans fruits ou baies ne se récoltent que très mûres, afin que leurs fruits ou semences aient le temps de se former. Certaines plantes ne produisent que des fleurs minuscules ou embryonnaires, telles sont les capillaires, la scolopendre, la polide, etc. Les principes fructificateurs de ces plantes sont contenus dans le duvet cotonneux qui garni le dessous de leurs feuilles, au temps de la maturité. 

Une preuve évidente des modifications qu'apportent à la nature des plantes les diverses époques de leur croissance se trouve être que l'apocynum qui est salubre en sa jeunesse devient vénéneux étant mûr, tandis que les jeunes pousses du sureau sont beaucoup plus purgatives que ses feuilles dans leur maturité. Il faut donc connaître la nature des plantes aux diverses époques de leur formation. 

Dioscoride, Avicenne et Gallien indiquent le début de l'hiver comme le meilleur temps c'est-à-dire quand les feuilles commencent à tomber car, disent-ils, quand la plante se dessèche, la sève retombe dans les racines qui restent vivantes dans la terre et sont de nouveau prêtes à végéter, comme cela apparaît pour les plantes grasses ou bulbeuses. Mais Malpighi et d'autres prétendent que l'engourdissement hivernal des végétaux n'est qu'apparent et qu'il continu à végéter en terre, ils veulent que l'on choisisse le temps où les paquets de feuilles commencent à sortir de terre parce que le froid hivernal ayant retenu la sève que les racines ont sécrétée à l'automne, cette sève se développe au printemps et donne une vigueur nouvelle aux racines.

Au printemps, les racines sont pleines, charnues et succulentes, tandis qu'à l'automne elles sont épuisées par le suc qu'elles ont fourni à la plante pendant l'été et elles sont dures et ligneuses, mais ils exceptent les racines bulbeuses qui sont bonnes en toute saison. 
La question n'est pas aisée à résoudre! 

Quelques praticiens experts veulent que l'on prenne les racines en automne quand il s'agit de les conserver et de les dessécher, car celles de printemps abondent en principes aqueux insipides et sans vertu. Boerhaave dit qu’au printemps, les racines sont au début de leur croissance, sans force ni vigueur et que les sucs sont aqueux et immatures, sans principes salins, résineux et essentiels. De plus leur excès d'eau les rend susceptibles de fermentation, lorsqu'on les met à sécher. Ceci prouve comme dit Baumé que la succulence n'est pas nécessaire aux choix des racines. Porta veut, qu’en général, on arrache les racines en automne, les fleurs au printemps et les feuilles en été toujours par un temps clair et serein. 

Certains auteurs veulent que les plantes soient cueillies un peu après le lever du soleil, de façon que l'eau de la rosée dont elles sont imprégnées se soit évaporée. 
Mais Paracelse et toute son école indique que le meilleur moment est un peu avant le lever du soleil, à l'instant où les plantes sont saturées de l'Esprit universel et de l'eau salutaire de rosée, qui éveille et exalte leurs vertus. Paracelse nome ce temps "balsamiticum tempus" 

Sous quelles influence astrales faut-il cueillir les plantes médicinales ? 

La Lune a une grande influence sur les plantes ainsi que sur les humeurs du corps humain, il est donc nécessaire de connaître la nature de ces influences, parallèlement à celles du Soleil, au moment de la cueillette des plantes. 
La position la plus favorable est quand la Lune est ascendante et trois jours avant qu'elle ne soit pleine. Il faut éviter la récolte quand la Lune descend ou quand elle est conjointe, opposée ou en carré au Soleil (la quadrature ascendante premier quartier, étant de nature générante humide et chaude, n'a pas le caractère maléfique de la quadrature descendante dernier quartier qui est sèche et froide. Voir liste ci-dessus)
Mais il ne faut jamais opérer quand les astres sont mal aspectés entre-eux ou reçoivent de mauvais rayons de Mars et Saturne.

Sous quel temps et quel influence doit-on administrer les remèdes au malades ?

Il faut que les astres soient en bon aspect entre eux, que la pointe de l'ascendant de la naissance du malade ne soit blessée des infortunes, que les astres ne soient point en maisons VI, VIII et XII du thème du malade.
On doit tenir compte aussi du tempérament du malade dans l'administration des remèdes, car s'il est sanguin, il faut donner le remède au lever du soleil, s'il est bilieux, à l'heure de midi, s'il est lymphatique, à l'heure de minuit et s'il est mélancolique, à l'heure du coucher du soleil. 
S'il est de tempérament intermédiaire, il faut donner le remède à l'heure qui tient le milieu entre les deux positions conjointes. 


Deuxième partie

Règles fondamentales relatives à la recherche dans le thème natal 

Il faut soigneusement relever les aspects des planètes et les étudier selon les lois suivantes car ils sont la cause principale du plus ou moins d'harmonie du thème natal.
La vibration des aspects harmoniques associe et unit les qualités élémentaires de même nature, de chaque planète, en un mode harmonique, elle tempère les qualités de nature opposée. 

La vibration des aspects dissonants neutralise en partie les qualités élémentaires de même nature, tandis qu’elle exalte les qualités de nature opposée qui se heurtent violemment. 
Les aspects variables agissent comme la conjonction avec moins de puissance.
La détermination des maladies se tire des aspects dissonants dont sont atteint les significateurs vitaux. 

Chaque planète comporte une nature intime et une nature élémentaire agissant, l'une et l'autre sur tous les plans de la création.
Les modifications apportées à la nature intime des planètes viennent de leurs mutuels aspects et de leurs places dans les signes et les maisons, mais les variations apportées à leur nature élémentaire sont engendrées surtout par leurs aspects au Soleil et à la Lune.
Les significateurs vitaux sont le Soleil et la Lune, les planètes en lieux hylégiaques et surtout Jupiter et Vénus. Les lieux hylégiaques sont ceux d'où l'influx planétaire a le plus d'action vitale sur le né, tandis que les lieux anérètes sont ceux d'où l'influx planétaire est anormal ou neutre. 

La figure qui expose les valeurs vitales relatives aux quatre angles et aux douze maisons du thème.


Cette figure ne donne que les coefficients de vitalité des lieux, mais en outre certains lieux ou maisons ont sur la vie une influence bonne ou mauvaise. Ainsi les maisons I, VII, IX, X et IX sont les plus favorables à la vitalité, tandis que les maisons VI, VIII et XII sont toujours néfastes pour la vie du né. Les planètes en ces trois dernières maisons, surtout Saturne et Mars, y sont dangereuses pour la vie et davantage encore si elles blessent les significateurs vitaux ou hylegs. 

D'une façon général, voici quels sont les éléments du thème relatifs à chaque nature humoral

Sang : Jupiter, Vénus, les signes d'Air et la pointe de l'Ascendant.
Bile : Soleil, Mars, les signes de Feu et le milieu du ciel
Lymphe : Lune, Vénus, les signes d'Eau et du fond du ciel 
Mélancolie : Saturne, Mercure, les signes de Terre et le point de l'Occident. 

— Les troubles nerveux se prennent des mauvais aspects que reçoit Mercure de Saturne et d'Uranus en signe de Terre et à l'Occident.
— Les troubles cérébraux se prennent des aspects que reçoit Mercure de Neptune à proximité des angles et surtout dans le signe de tête. 
— La maison VI, les planètes l'occupant et son maître, sont les éléments les plus propices à la recherche de maladie. Par analogie, la maison XII a un semblable caractère Maléfique, voir leur rapport avec les planètes hylegs et celles situées en maison I.

Maison à partir du signe de tête 

1/ La tête, la face et les organes.
2/ Le cou, le gosier, la gorge, le larynx, le pharynx, la voix, la trachée, les carotides.
3/ Les épaules, les bras, le haut des poumons, les bronches, les mains.
4/ La poitrine, les poumons, l’œsophage, l’estomac, parfois le foie et la rate.
5/ Le cœur, les artères, le diaphragme, le dos, le flanc, le foie, la rate, parfois l’estomac et les nerfs locaux.
6/ Le ventre, les intestins, les reins, parfois la rate.
7/ La vessie, l’épine dorsale, les reins, l’ombilic, le fémur, les vertèbres, l’utérus.
8/ Le sexe, la vessie, l’anus, la matrice, le coccyx, les aines, le bassin, les fémurs, les hanches.
9/ Les hanches, le bassin, les fémurs, les cuisses, les fesses.
10/ Les genoux, les jarrets, les mollets.
11/ Les jambes, les tibias, les mollets, les chevilles.
12/ Les chevilles, les pieds.

Et quand on n’y connaît rien, eh bien le plus simple est de demander à un astrologue de vous le faire ou ici et on peut aussi faire le test ayurvédique qui sans rapproche ^_^ 


Nature et analogie planétaires sur les plans physique et moral

Soleil : centre actif, dynamique et calorique. Origine du double mouvement simultané, rectiligne et circulaire, propulsion et attraction 
Radiation électropositive de nature violente, excessive, irritante, masculine.
— Nature des fonctions : violence, fébrilité, diffusion, volatilisation, fécondation, animation, vivification, exaltation. 
— Analogie élémentaire : feu, plus chaud que sec.
— Tempérament : bilieux, chaud. 
— Analogie mentale : orgueil, expansion, générosité, noblesse, violence, autorité, enthousiasme, ambition, magnanimité, domination.
— Analogie physique : cœur, artères, grand sympathique, nerfs vasomoteurs, sens dextre, sens de la vue, régulateur général des fonctions organiques. 

Lune : centre passif de réflexion et de transmission, récepteur et modérateur de l'influx solaire.
Radiation magnéto négative de nature atténuante, passive, neutre et féminine.
— Nature des fonctions : atténuation, modération, humections, formation, gestation, transmission, réflexion.
— Analogie élémentaire : eau, plus froide qu'humide.
— Tempérament : lymphatique froid 
— Analogie mentale : passivité, féminité, soumission, inconstance, docilité, insouciance. 
— Analogie physique : système lymphatique, cervelet, tubercule tubercules quadrijumeaux, tissus séreux et passifs, estomac, mamelons, gorge, intestin, matrice, vessie, sens sénestre, sens du goût.

Saturne : Principe fixateur, atonique et structural .
Radiation Magnéto positive de nature lente, concentration, coagulation, cristallisation, agglomération, rigidité, fixation.
— Analogie élémentaire : terre, plus froid que sec.
— Tempérament : mélancolique, froid.
— Analogie Mentale : concentration, pondération, réserve, déduction, prudence, égoïsme personnel, taciturnité, hypocondrie, envie, parcimonie, persévérance. 
— Analogie physique : structure osseuse, cartilages, vertèbres, articulations, rate, vessie, jambe, pieds, dents, humeurs lourdes, mélancolie, maladie de langueur et chroniques, sens de la pesanteur. 

Jupiter : principe assimilateur, compensateur et équilibrant
Radiation électropositive de nature tempérante, générante, évolutive et maturative.
— Nature des fonctions : modération, régularisation, maturation, évolution, assimilation, croissance, génération.
— Analogie élémentaire : air, plus chaud qu'humide.
— Tempérament : sanguin, équilibré, chaud.
— Analogie mentale : jugement, dignité, loyauté, ambition, orgueil, bienveillance, amour des honneurs et de la fortune, sens moral. 
— Analogie physique : sang, circulation artérielle, régulateur des fonctions d'assimilation (miotrophie, respiration, digestion), parenchyme pulmonaire, grand et petit pectoral, veine porte, sécrétion séminale, diaphragme, muscles intercostaux, sens de l'équilibre. 

Mars : principe actif de l'égoïsme 
Radiation électropositive de nature irritante, virile, violente, fébrile, intermittente
— Nature des fonctions : action, activité, éréthisme, dessiccation, pénétration 
—Analogie élémentaire : Feu, plus sec que chaud
— Tempérament : bilieux et sec
— Analogie mentale : violence, irascibilité, tyrannie, passion, cruauté, courage, témérité présomption, audace, jalousie, vanité, contradiction, susceptibilité
— Analogie physique : système musculaire et viril, foie, bile, fiel, verge, reins, capsules surrénales, maxillaire inférieur, quatrième ventricule, anus, sens du toucher

Vénus : principe de l'harmonie et de l'attraction 
Radiation magnéto négative de nature attractive, harmonique, atténuante, homogène et douce
— Nature des fonctions : atténuation, modération, génération, amour, attraction 
— Analogie élémentaire : Air, plus humide que chaud
— Tempérament : Lymphatico sanguin ou sanguin froid
— Analogie mentale : amour, sensualité, altruisme, volupté, sociabilité, susceptibilité, sensibilité, charme, joie, gaîté, intuition, compassion, charité, indulgence, sens artistique
— Analogie physique : principe féminin de la sensualité et de la génération, sexe interne, liquide véhiculaire utérins et vaginaux, ovaires, utérus, reins, testicules, seins, glandes mammaires, glande thyroïdes, pharynx, gorge, carnation, sens de l'odorat 


Mercure : principe de la sensation, de la perception et du mouvement
Radiation électro magnétique de nature subtile, variable, pénétrante, mobile, spirituel
— Nature des fonctions : subtilisation, accélération, transmission, perception, assimilation, spiritualisation 
— Analogie élémentaire : Terre plus sec que froid
— Tempérament : Mélancolique sec 
— Analogie mentale : subtilité, ingéniosité, initiative, adaptation, déduction, promptitude, raisonnement, diplomatie, habilité
— Analogie physique : système nerveux central, mœlle épinière, plexus solaire, nerfs sensitive et moteurs, nerfs faciaux, larynx, grand et petit pectoral, innervation intestinal, encéphale, vésicule biliaire, sens de l'ouie

Uranus: principe de désagrégation et de désincarnation 
Radiation électro magnétique de nature dissonante, intermittente et anormale 
— Nature élémentaire : froid et sec négativement
— Analogie physique : L'influx nerveux 

Neptune : principe passif d'involution et de rétrogression 
Radiation magnéto négative de nature subtile, immuable, étrange, trouble, absorbante, fatale
— Nature élémentaire : tempéré et humide négativement 
— Analogie physique : le fluide médianimique 

Uranus et Neptune sont dissonantes sur les plans physiques et harmoniques sur le plan spirituel.


Troisième partie

~ Influence des planètes sur les fonctions organiques du corps humain ~

Soleil : vital, actif, dynamique, origine du double mouvement analogue au rythme cardiaque "systole et diastole" Propage dans tous l'organisme le principe vital par l'intermédiaire du cœur, des nerfs vasomoteurs et du grand sympathique. 

Lune : centre récepteur passif et féminin de l'influx solaire qu'elle réfléchit et transmet en mode tempéré. Elle préside aux organes de la génération féminine qui sont de sa nature passive et réceptrice et régit les fonctions de la nutrition par son action sur les muqueuses stomacales et intestinales; la lune est fécondée du soleil dont elle nourrit et forme le germe par la gestation dans l'eau mère salée. 

Saturne : coagule le sel dissous pour former les os. Il solidifie les parties molles, fixes les liquides passifs et les détermine en leur spécification. Il tempère la nature violente et fébrile du soleil et de mars et retient celles mobiles de la lune et de mercure, par sa qualité froide, sèche et rétentrice. Saturne donne du corps aux tissus, aux fibres, aux nerfs et ligaments, il modère la nature chaude et alcaline de la bile par son acidité froide. Il nourrit et consolide la structure osseuse; 

Jupiter : est le compensateur de l'équilibre humoral, il préside à l'oxygénation et la circulation du sang. Il nourrit les muscles et tonifie les tissus. Sa nature maturante et généreuse règle les fonctions d'assimilation et atténue les dissonances nées des autres planètes. 

Mars : par sa nature active et chaude, stimule l'influence froide et humide de la lune et atonique de saturne, il actionne et fortifie les muscles et active la digestion par son action sur la bile. Sa nature virile provoque le désir vénérien et ainsi est cause de génération, il stimule les fonctions éliminatoires par son action sur les reins et compense les natures passives féminines de lune et de vénus. 

Vénus : harmonise les fonctions générales et particulièrement les organes de la génération. Elle atténue en partie les influences fébriles et violentes du soleil et de mars et combat l'hypocondrie de saturne. Elle incite à l'amour et à la génération par l'influence attractive qu'elle répand sur les créatures, c'est elle qui exalte la sensualité féminine. 

Mercure : régit les organes transmetteurs, percepteurs et moteurs. Il transforme la volonté de puissance en acte et informe le cerveau des sensations extérieures. Il commande et coordonne les relations du système nerveux, moteur et sensitif avec la mœlle épinière et le cerveau. Il est le principe de l'innervation centrale. 

La connaissance de ces analogies est indispensable à l'étude du thème natal. 

Pas fini 

Merci de ne pas copier mes posts sans mon accord
Copyright © 2009 Lita. Tous droits réservés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire